Archives de avril, 2012

Téléchargez ce tutoriel en PDF >Créer un effet multicolore sur un texte

Voici ce que l’on va obtenir:

Créez un nouveau document:  Fichier> Nouveau

Dans la fenêtre d’options, choisissez une largeur de 500px sur 300px de haut. Dans les options avancées, dans le champ « remplir avec » choisissez « Couleur de premier plan » puis validez. Vous devez avoir une image complètement noire.

Dans la boite à outils, choisissez l’outil texte.

Tracez une zone de texte sur le fond noir de façon à ce qu’elle prenne toute la largeur. Choisissez le blanc comme couleur de texte puis ajuster la taille pour obtenir ceci:

Dupliquez le calque du texte que vous venez de créer avec le bouton de duplication en bas de la fenêtre des calques:

Vous avez maintenant trois calques: le fond noir, le texte et la copie du texte.

Sélectionnez le dernier calque crée puis appliquez un flou:  Filtres  >  Flou >  Flou Gaussien . Dans la fenêtre des options du flou, entrez une valeur de flou de 20px puis validez. Avec le flou, le texte doit s’entourer d’une lueur blanche:

On va maintenant créer un nouveau calque qui va permettre de coloriser la lueur. Cliquez sur le bouton « nouveau » en bas de la fenêtre de calque.

Dans la fenêtre qui apparaît, choisissez « transparent » puis validez. On va remplir ce calque avec un dégradé: choisissez l’outil dégradé dans la boite à outil:

Choisissez le type de dégradé que vous voulez (pour l’exemple, j’ai choisit « full saturation »).

Remplissez le calque transparent avec le dégradé en traçant une droite d’un bout à l’autre de l’image. Vous devez obtenir ceci:

Il ne reste plus qu’a passer le calque avec le dégradé en mode « Couleur ».

Et vous devriez arriver au résultat final:

source : http://www.1point2vue.com



(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Publicités

Téléchargez ce tutoriel en PDF > Gimp Changer la couleur d’une image avec les masques de calque

Le masque de calque est un outil très pratique permettant de sélectionner des portions d’images non par sélection mais en utilisant les outils pinceau et gomme.

L’avantage est de pouvoir revenir sur des portions d’image est ainsi changer des sélections beaucoup plus facilement qu’avec les outils de sélection classiques.

L’exemple :

On va dans cet exemple modifier la couleur de cette voiture :

La méthode :

On va ici sélectionner uniquement les portions de la carrosserie grâce au masque de calque. On pourra ainsi en changer facilement la couleur avec les différents filtres de Gimp.

« Oui mais et le reste de l’image ? » : on va tout simplement utiliser un autre calque placé en dessous qui servira aux portions de l’image qui ne changent pas de couleur.

Passons à la pratique :

On ouvre tout d’abord l’image de base.

Pour créer un masque de calque il suffit de faire un clic droit sur ce nouveau calque et choisir ajouter un masque de calque. La boite de dialogue suivante apparaît :

On laisse coché blanc.

Avec ce réglage, les zones de l’image peintes en noir deviendront transparentes. En gommant des zones précédemment effacées, l’image réapparaît magique non ? C’est le grand point fort des masques de calque par rapport aux sélections classiques.

On va maintenant sélectionner la carrosserie en effaçant les zones qui ne changeront pas de couleur. Pour faire ça, il suffit de prendre le pinceau avec la couleur noir et de passer sur ces zones. Au lieu d’être peintes en noire, ces zones disparaissent ! Pour les faire réapparaître, il suffit de gommer, mais vous le savez déjà. Un exemple :

zone peinte

puis gommée

Il reste maintenant à effacer de cette façon toutes les zones que l’on ne conserve pas. Au final, vous devriez obtenir quelque chose dans ce style là :

Si vous avez des soucis, vous pouvez revenir en arrière en gommant puis en repeignant les zones.

On peut jouer maintenant sur la couleur de la carrosserie en sélectionnant le calque  et jouant avec les filtres de gimp.

Par exemple :

La balance des couleurs en faisant calque> balance des couleurs.

Ou en jouant sur la teinte en faisant calque > colorier :

Pour aller plus loin :

En combinant la technique Tatouage vous pourrez faire de véritables décos sur vos voitures :

Source : Université de la Côte d’Opale
//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

 Téléchargez ce tutoriel en PDF > Gimp Créer une aura

Comment réaliser rapidement une aura pour le contour d’un personnage. Pour l’exemple, on va prendre cette image de départ :

On crée tout d’abord un nouveau calque qui va servir pour l’effet aura. On va ensuite utiliser l’outil chemin pour faire le contour du personnage :

Au final, le chemin ressemble à ça :

On choisit la couleur du contour (bleu ici) et on trace le chemin pour faire le contour :

On obtient alors ce contour :

On va maintenant utiliser le flou gaussien pour adoucir le tracé.Pour le flou : Filtre->Flou->Flou gaussien

On peut maintenant améliorer la qualité de l’aura en jouant sur le contraste, la luminosité etc..

Au final, vous devriez obtenir ceci :

source : http://graphteam.graphforum.com


(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Téléchargez ce tutoriel en PDF > OPEN OFFICE Styles de titres et numérotation automatique

Vous en avez marre de vouloir mettre des titres à vos chapitres de documents et rapports et que tout cela ne se fasse pas automatiquement? Vous voudriez mettre tous vos titres de chapitre en gras/italique et vous ne voulez plus reprendre chaque titre un à un? Les styles sont là pour vous aider !

1.) Nous partons du principe que nous avons tapé un document pour lequel nous n’avons fait aucune mise en page. Les titres des chapitres sont simplement séparés du contenu par des passages à la ligne.
Il y a dans notre document deux niveaux de titres, le niveau le plus élevé nommé niveau 1 et le niveau des sous-titres nommé niveau 2 :

2.) Nous voulons donc appliquer automatiquement à tous les titres de niveau 1 le même style. Pour cela nous allons tout d’abord définir le style (police, couleur, taille…) que nous voulons donner à nos titres de niveau1.
Pour ouvrir la fenêtre de gestion des styles, nous pouvons cliquer sur le bouton Style et formatage       en haut à gauche de la fenêtre de Writer ou  F11.

La fenêtre de gestion des styles se présente ainsi :

Les petits boutons du haut nous permettent de passer des styles de paragraphe aux styles de caractère, cadre, page, liste.

3.) Nous allons créer un nouveau style de titre en cliquant droit dans la fenêtre des styles et en sélectionnant Nouveau. Une fenêtre de création de style s’ouvre et dans l’onglet gérer, nous saisissons le titre de notre style de titre MonTitre1, cochons actualisation automatique, et le lions à aucun style prédéfini :

4.) Nous pouvons alors préciser dans l’onglet Police, la police souhaitée pour notre titre de niveau 1 ainsi que sa taille, dans l’onglet effet de caractères, nous pouvons préciser si notre titre doit être souligné, sa couleur…Chaque onglet permet de personnaliser au mieux son style de titre.

Si nous souhaitons qu’une numérotation automatique de nos titres soit effectuées, nous cliquons sur l‘onglet Numérotation et choisissons un style de numérotation (nous pouvons par ailleurs comme nous sommes en train de créer notre propre style de titre, créer nos propres styles de numérotation…) :

Nous validons la création de notre style en cliquant sur OK.

5.) Nous pouvons alors appliquer notre style à nos titres de niveau 1. Pour cela, nous ouvrons notre fenêtre des styles (F11 au clavier) précisons en bas de cette fenêtre que nous ne voulons y voir apparaître que les styles personnalisés. Nous retrouvons alors notre style MonTitre1. Nous n’avons plus qu’à sélectionner notre premier titre de niveau 1 et double-cliquer sur le style MonTitre1 dans la fenêtre des styles pour l’appliquer :

Faire de même pour tous les titres de niveau 1 de notre document :

Nous remarquons que la numérotation se fait automatiquement.

6.) Il ne nous reste qu’à définir un style de titre MonTitre2 de la même façon pour nos titres de niveau 2 en repassant par l’étape 3 de ce tuto.
Pour ce titre de niveau 2, nous souhaitons qu’il soit éloigné du bord de la feuille, nous appliquons donc un retrait avant le texte dans l’onglet Retrait et espacement :

Nous pouvons alors appliquer notre style MonTitre2 à tous nos titres de niveau 2.

Nous remarquons qu’au passage à la partie 2 (titre niveau 1), la numérotation ne repart pas au début pour les titres de niveau 2. Il suffit alors de cliquer sur le titre niveau 2 pour lequel la numérotation doit recommencer et cliquer sur Reprendre la numérotation.

Remarquons aussi qu’il est possible d’appliquer nos nouveaux styles créés par le biais de la liste située sous la barre d’outil :

Nous obtenons finalement notre document bien titré et si nous décidons de modifier l’apparence d’un de ses titres, nous n’avons plus qu’à cliquer droit sur le style à modifier dans la fenêtre des styles, effectuer les changements, valider et tous nos titres seront mis à jour!

Grâce aux styles que nous venons de créer,  vous pouvez facilement générer une table des matières (ou sommaire) dynamique automatiquement.

Vous en avez marre de vouloir mettre des titres à vos chapitres de documents et rapports et que tout cela ne se fasse pas automatiquement? Vous voudriez mettre tous vos titres de chapitre en gras/italique et vous ne voulez plus reprendre chaque titre un à un? Les styles sont là pour vous aider !

1.) Nous partons du principe que nous avons tapé un document pour lequel nous n’avons fait aucune mise en page. Les titres des chapitres sont simplement séparés du contenu par des passages à la ligne.
Il y a dans notre document deux niveaux de titres, le niveau le plus élevé nommé niveau 1 et le niveau des sous-titres nommé niveau 2 :

source : openofficetutoriel.blogspot.fr


(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

PhotoFiltre Effet dessin au crayon

Publié: 18 avril 2012 dans PhotoFiltre

Téléchargez ce tutoriel en PDF > Photofiltre Effet dessin au crayon


  L’image de base

1. Appliquez le filtre PhotoMasque :
– Masque Aérographe
– Rotation 90
– Couleur blanche
– Opacité de 100
– Couleurs RVB
– Ajuster le masque

2. Appliquez le filtre Crayons de couleurs :
– Gros grain
– Intensité 2
– Seuil 7

3. Menu Edition/Atténuer :
– Opacité de 77

                               L’image finale


(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Voici l’image de base

Dans la barre d’outils sélectionnez l’outil Polygone


Zoomez à  300 % sur une partie de l’image , ici sur le bec du toucan.
Tracer le contour du bec en procédant par petits clics successifs pour tracer le plus précisément possible.

Fermer la sélection en cliquant sur le point réalisé au départ.

Si la sélection est correctement faite elle doit maintenant clignoter autour de la zone

Cliquez sur Edition > Contour et remplissage  puis choisissez une couleur ou un motif de remplissage.
Atténuer l’opacité à environ 50 % pour cet exemple.
Répéter ces opérations pour la tête et les plumes en atténuant l’opacité à 85 %    

Cliquer sur Filtre > Bruit> Ajouter du bruit  et ajuster à 45 % uniquement pour la tête et les plumes dans cet exemple.


L’image finale


(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Téléchargez ce tutoriel en PDF > PhotoFiltre Créer une icône à partir d’une image

Avec PhotoFiltre, vous pouvez facilement créer une icône à partir de l’image ou de la photo de votre choix. Vous pourrez ainsi l’utiliser pour personnaliser vos raccourcis.

1. Lancez PhotoFiltre

2. Ouvrez la photo à partir de laquelle vous souhaitez créer une icône en passant par le menu Fichier > Ouvrir.

3. Cliquez ensuite sur le menu Outils puis sur Exportation en icône.


4. Dans la fenêtre qui s’ouvre, choisissez le nombre de couleurs à utiliser dans l’icône, 16 millions de couleurs par exemple.

5. Cliquez enfin sur le bouton Exporter.

6. Modifiez si besoin le nom du fichier, choisissez un emplacement et cliquez enfin sur le bouton Enregistrer.

7. Vous disposez alors de votre image sous la forme d’une icône au format ICO que vous pouvez ensuite utiliser pour représenter vos raccourcis sous Windows.

source : www.pcastuces.com


(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});